Par Faim du Voyage

Des récits de voyages, de randonnées et de visites

 

1 semaine en corse du Sud en itinérant 8 octobre 2017

Classé dans : Corse du sud,Visites,Voyages — Par Faim du Voyage @ 15 h 33 min

Et voilà on est parés, et le 30/09/17 nous voilà partis pour 7 jours en Corse du Sud en itinérant

Jour 1 :

Départ de Toulon le samedi soir (21h) par Corsica Ferries sur le Mega Express en cabine (aucun regret de ce côté là car c’est très agréable de pouvoir prendre une douche et de pouvoir dormir au calme pour être en forme dès l’arrivée). Le ferry est arrivé à l’heure (8h) à Ajaccio après une traversée calme et agréable. Effectivement les gens qui vous place dans le garage du Ferry ne sont pas très compréhensifs et pas aimables (comme nous l’avions lu de nombreuses fois sur les forum). Mais sur le bateau tout s’est bien passé. 

 Corsica Ferries Mega Express

Comme nous sommes arrivée un dimanche, il n’y avait pas grand monde et aucun problème pour quitter Ajaccio (nous y retournerons samedi). Par contre il pleuvait !!!! Pas de chance pour nous mais le moral était là quand même et l’envie de tout voir était bien là.

Nous sommes partis vers la montagne (puisqu’il pleuvait pas la peine d’aller vers la mer …) direction le lac de Tolla avec un petit arrêt à Cauro. Ce petit village est sympa mais rien d’extraordinaire à voir (surtout dans la grisaille). La Loose : obligé de mettre les anoraks… Mais il fait quand même plus de 15° pour un début de matinée sous la pluie c’est pas mal ! Restons optimiste.

La route est sinueuse et nous sommes tout seuls. Nous voulions avoir la Corse pour nous tout seuls, c’est gagné !

Nous voilà arrivés sur les auteurs du lac de Tolla (il est tout vert et entouré de roches) c’est assez joli et sauvage.

lac de Tolla Corse du Sud           1 semaine en corse du Sud en itinérant dans Corse du sud img_20171001_094257-300x168

 

Nous avons parcouru ces routes sinueuses à travers la montagne (voir circuit plus bas) mais pas beaucoup de choses à voir par ce mauvais temps. Nous décidons donc de redescendre vers Porticcio afin de manger dans un petit restaurant ou de pique niquer.

Dans notre organisation du départ nous avons décidé d’avoir toujours de quoi pique niquer dans la voiture afin d’être libres à chaque moment. Ne pas être obligés de chercher un restau à horaires fixes, on part en étant insouciants et en quête de découvertes visuelles, gustatives et olfactives !

Donc restau italien vers Porticcio vers 14h et direction la Tour de l’Isollelia. Une petite promenade digestive les pieds dans le sable, trop cool, il ne pleut plus. L’eau est claire malgré le ciel gris et le sable presque tiède, les vacances commencent !!!

Il n’y a pas grand monde et nous prenons le temps de monter voir cette grand tour Génoise qui se dresse devant nous. Les rochers lisses attirent forcément notre regard et la mer est d’huile, c’est très reposant. D’ailleurs on en profite pour faire une petite sieste dans notre voiture puisque notre lit nous tend les bras, c’est aussi ça les vacances…

Tour de l'Isolella IMG_20171001_152227 IMG_20171001_151553

 

Nous reprenons la route dans un état de zénitude absolue :)

La route vers Pietrosella longe la mer qui est très calme.

On a un peu l’impression que ce premier jour est une phase de transition afin de ne pas en prendre plein les yeux trop d’un coup !

Et malgré ce temps un peu maussade nous arrivons au camping le Sud à Pietrosella. Bon accueil (simple mais efficace), sanitaire vétustes et sales (pourtant il n’y a pas grand monde), emplacements grands et parfois plats mais bizarre car il faut passer sur d’autres emplacements pour rejoindre le notre… Heureusement il n’y a pas grand monde et le temps s’améliore un peu.

Nous nous installons et faisons un saut sur la plage qui est en face : Ruppione Plage. Plage sympa et très calme et surtout il n’y a personne, au top !! Une petite balade agréable en mode « lâché prise »…

Notre journée a été bonne et plutôt bien remplie dont voici le parcours :

Voici notre circuit 

 

Après une nuit assez calme malgré la proximité de la route nous reprenons notre chemin vers d’autres paysages…

Jour 2 :

Nous repartons donc de Pietrosella le lundi matin vers 10h après avoir remballé nos différents équipements de notre Berlingo Camping Car, pas de parcours prévu juste envie de profiter du soleil et de la mer car ce matin il fait très beau et déjà chaud (environ 20° à 10h, la journée s’annonce vraiment bien). Une petite pensée pour la métropole où il fait déjà froid…

Nous voilà sur la D55 qui longe la côte, c’est magnifique. On longe la plage d’Argent qui porte bien son nom, la mer brille, on en prend plein les yeux. On se dirige vers la plage de Cupabia en passant par les hauteurs (forcément on découvre qu’en Corse il faut monter sans arrêt…).

Vue de la Baie d'Ajaccio Coti Chiavari Coti Chiavari Corse

J’avais repéré cette plage et on n’a pas regretté le trajet. Nous en avons bien profitée car nous étions tout seul avec les poissons, la mer et le soleil. Un peu d’exploration en PMT (Palmes-Masque-Tuba) pour découvrir quelques poissons curieux et une eau turquoise et à très bonne température (environ 22°).

plage de Cupabia vue d'en haut plage de Cupabia

Petit pique nique très agréable suivi d’une bonne douche, et oui ce n’est pas parce nous campons le soir que nous devons être crados dans la journée.

Nous avons investi dans la douche solaire Decathlon et franchement c’est un luxe excellent. On peut donc repartir visiter d’autres coins sans être gêné par le sel, la sueur et le sable, c’est génial. On est super content de cette trouvaille.

douche quechua

Notre périple nous emmène ensuite vers Olméto. Ce village sur les Hauteurs de Propriano est très agréable à visiter. Il n’y a pas grand chose à voir mais il fait bon y flâner. Le temps était très incertain mais il faisait doux.

olmeto vue d'Olmeto Village D'Olmeto 

Nous poursuivons pour nous arrêter à Propriano. La petite plage est déserte et accueillante au pied de la ville avec vue sur les montagnes. La Corse est pleine de surprises… 

plage-de-propriano-300x168 ajaccio dans Visites

Nous nous promenons sur le port qui est à taille humaine, faisons deux trois emplettes pour dîner et direction le camping le Tikiti. Là nous nous installons pour la soirée avec un emplacement avec vue sur mer. Bon l’accueil très hautain ne nous a pas bien plu mais rien ne pourra gâcher cette douce soirée au soleil couchant (surtout qu’à part l’accueil qui n’était pas top, les sanitaires sont très propres et le camping très au calme).

vue du camping le Tikiti

Ce deuxièmement jour se termine dans la douceur d’un ciel d’été (oh ba non on est en octobre et c’est donc l’automne et c’est encore meilleur !!!)

Voici le circuit du jour 2 :

 

Jour 3 :

Nous repartons donc du Camping Le Tikiti (et ça s’est beaucoup mieux passé qu’en arrivant…) à Propriano pour nous diriger vers Campomoro. La D121 est une très belle petite route où j’ai envie de m’arrêter toutes les 5 mn pour prendre des photos et nous arrivons sur cette petite station balnéaire de Campomoro. On avait juste l’intention d’y passer un petit moment mais ce  village nous a happés ! La plage est déserte et accueillante alors on se laisse faire…Je chausse mes palmes et c’est parti. Mon mari part nager, l’eau est bonne  et transparente, un pur bonheur. Nous marchons un peu vers la Tour Génoise et puis vient l’heure où nos estomacs réclament.

campomoro-300x168 Bonifacio dans Voyages

Nous avions repéré un petit restaurant à l’entrée de la plage et nous déjeunons donc au U SPUNTINU  au bort de l’eau : non seulement les assiettes sont de pures merveilles mais la vue est magique et le service très efficace et accueillant. Bref un vrai moment de délice ! Difficile de décider de partir mais nous avons encore beaucoup de choses à voir.

C’est reparti avec l’idée de visiter le village de Sartène. Nous avons pris la N196 sous un soleil un peu voilé mais très agréable en ce mois d’octobre jusqu’au bas de Sartène.

Il vaut mieux en effet se garer sur le bas car Sartène est tout en hauteur et les places se font très rares en montant. Nous misions beaucoup sur cette visite mais hélas rien d’extraordinaire à voir. C’est un joli village, de belle taille avec des petites rues (avec beaucoup de commerces à touristes) mais pas très typique. Vue qu’on nous annonce dans les guides « Sartène le plus Corse des villages Corse » on en attendait beaucoup…Bon une belle visite quand même mais un peu déçus…

Sartène

Pour finir cette belle journée nous avons choisi le camping Kevano à Pianotolli. Très bon choix, accueil très sympa et camping très atypique. Des emplacement entre les arbres (le paradis des enfants pour jouer à cache-cache !), ombragés et parfois plats. Nous avons pris notre temps pour choisir notre lieu à nous afin d’avoir une petite vue sur la mer. Du camping nous avons pris le temps de descendre sur la petite plage. La mer était calme et le couché de soleil magnifique.

camping Kevano plage camping Kevano couché de soleil Corse

Autres articles :

1 semaine en Corse du Sud Préparation

4 jours à Barcelone

10 jours en Martinique

à suivre : article en cours d’écriture

 

 

 

Commenter

 
 

Blog du niveau intermédiaire |
Ia Orana Tahiti! |
KYCO A NEW YORK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blablablamj
| Echapeeabali
| Cisco1109