Par Faim du Voyage

Des récits de voyages, de randonnées et de visites

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2015

Saint Jacques de Compostelle, un projet en route… 20 novembre 2015

Classé dans : Haute Loire,Randonnées,Stevenson,Visites,Voyages — Par Faim du Voyage @ 13 h 52 min

Nous sommes en novembre 2015, en Haute Loire (Auvergne).

L’automne s’est transformé en été indien et les projets de voyages et de randonnées vont bon train ! C’est décidé, je vais faire Le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Déjà en écrivant ces lignes je me trompe, en effet il n’y en a pas qu’un mais une multitude de chemins.

 

Je vais dans ces quelques articles vous raconter du début à la fin ce voyage qui débute aujourd’hui !

marcheur pour Compostellepas vers Compostelle             Saint Jacques de Compostelle, un projet en route... dans Haute Loire saint-jacques-coquille-294x300

 

 

AVANT LA RANDO : préparation au voyage

Nous allons être 2 à vivre cette aventure. Je ne me vois pas faire ça toute seule et ce projet est né lors d’une balade entre copines. Nous avons découvert au détours d’un chemin que nous avions le même rythme de marche et la même envie de nous lancer sur les chemins de Saint Jacques. Nous n’habitons pas du tout dans le même coin de France mais rien ne viendra nous arrêter. L’idée est lancée en juin et nous démarrons le projet en novembre pour partir fin mars 2016.

Une bonne chose de faîte : la date est prise ! Je sais « mars » est un peu tôt dans la saison mais pas beaucoup le choix pour avoir 3 jours d’affilés (c’est Pâques). Il n’y a plus qu’à espérer qu’il n’y aura pas de neige…Nous avons aussi choisi le chemin, ce sera la voie du Puy.

Nous avions le choix de prendre une tente ou de dormir en logement en dur mais pour être le plus légère, pas de tente !

Résumé :

  • Départ : fin Mars 2016
  • Nbre de jours : 3 jours pour 2015 (et comme ça tous les ans jusqu’à Compostelle)
  • Chemin : la voie du Puy (GR65)
  • Type de logement : Gîtes ou maisons d’hôtes

 

La préparation passe forcément par internet qui est une mine d’infos (à prendre ou à laisser d’ailleurs). J’ai donc pu commander le petit guide Michelin « chemins de Compostelle » qui vient juste d’arriver. Ce guide est simple mais ultra pratique. Une page pour le parcours avec dénivelé, légendes, adresses des auberges et en face une page avec une carte  IGN 1/150000.

T3                  Très léger et en papier glacé, je crois qu’il va nous suivre partout.

Pour le moment il va nous aider à préparer notre voyage surtout.

 

 

Préparer notre périple c’est aussi se préparer physiquement.

Novembre 2015 (M-4) :

Alors c’est parti… Au moins 2/3 entraînements par semaine (des randos entre 2h et 5 h sans sac pour le moment). Je suis sportive mais je veux tester les genoux (qui ont tendance à vieillir plus vite que je ne le souhaiterais…). Et puis ça permet aussi de s’entraîner à lire une carte, à suivre les traces des GR, à anticiper la météo ou bien à la subir !

Pour ce qui est de s’entraîner, j’ai du temps en ce moment donc c’est parfait. Par contre en cette fin novembre l’hiver est arrivé et les températures négatives aussi. Hier rando de 15km au départ de Saint Didier en Velay (Haute Loire) où il faisait -1° et les chemins étaient verglacés et enneigés… La marche est différentes dans ces conditions et les bâtons indispensables. On fait des petits pas, tout le corps se contracte pour éviter les chutes. Du coup beaucoup de courbatures le lendemain mais heureuse de l’avoir fait !

Pour ceux qui veulent s’entraîner aussi voici les détails de mes semaines types : entre 10 et 16 km par sortie (entre 2h15 et 4h15 de marche), un petit sac à dos de 3kg pour le moment, des chaussures de marche (usée), un topo guide, une carte IGN détaillée et des bâtons. Les bâtons sont une aide considérable pour les montées difficiles et les descentes caillouteuses. De plus ils permettent de soulager les articulations (genoux et chevilles). Dans la neige et sur le verglas ils aident aussi énormément.

Pour palier au froid, je m’équipe de vêtements techniques (respirants et imperméables), d’un buff, un bonnet respirant, d’un blouson coupe vent mais léger, de gants de soie (plus une autre paire genre gants de ski de fond par dessus), d’un cuissard de course à pied (version hiver : molletonné), chaussettes chaudes mais pas trop épaisses, tee shirt respirant qui remonte dans le cou.

J’emmène toujours 1 litre d’eau (sous forme de thé quand il fait très froid dans un thermos, même s’il fait très froid il est important de bien s’hydrater), une barre énergétique ou un pique nique quand je pars aux heures de repas, un portable chargé (important).

 

Résumé équipement d’entrainement hiver marche nordique :

buff blouson bonnet gants ski fond gant-thermo-soiecuissardtee shirt respirant

 

 

Décembre 2015 sera le mois pour trouver mes chaussures de marche. J’ai besoin de remplacer celle que j’utilise qui sont très usée. Je ne pensais pas que ce serait le parcourt du combattant. J’ai bêtement pensé qu’on en trouvait en toutes saisons, et bien non :(

Je suis allée chez Intersport qui n’ont pas toutes les tailles et très peu de modèles, chez Décathlon les avis sur leurs modèles ne sont pas au top. En effet ils n’ont pas de chaussures haut de gamme, juste des chaussures qui ne durent pas dans le temps…Au vieux campeur, aucun avis sur les modèles, et des descriptifs assez aléatoires. Je suis un peu perdue. Bon je pars avec un handicape , je ne me sens pas bien dans des chaussures de marche. Mon pied est toujours trop comprimé, échauffé, j’ai très vite des ampoules même dans des chaussures plus vieilles, mes pieds gonflent, bref pour moi c’est un engin de torture.

Je suis tellement mieux dans des chaussures de trail mais la protection contre des chevilles n’est pas assez importante. Il faudrait que je trouve le bon compromis : une chaussure montante mais pas trop, imperméable mais respirante qui n’écrase pas les pieds…

Donc prochaine étape trouver une bonne paire de chaussures qui me vont ! Très difficile mais pas irréalisable : j’ai opté pour des chaussures de trail. Je n’ai rien trouver d’autre qui ne me faisait pas mal aux pieds, et ça va très bien pour la rando.

FINALEMENT : Saint Jacques de Compostelle s’est transformé en Stevenson…En effet différents concours de circonstances ont fait que nous avons marché sur le sentier de Stevenson au lieu de Saint Jacques : Un pur bonheur !

 Sentier de Stevenson

 

autres articles :

la Haute Loire     voyage en Martinique   Barcelone en 4 jours    Transformer une voiture en camping car    Rando en Ardèche    Ardèchoise

 

 
 

Blog du niveau intermédiaire |
Ia Orana Tahiti! |
KYCO A NEW YORK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blablablamj
| Echapeeabali
| Cisco1109